( 10 avril, 2009 )

CV

Gwemaline…                                             CV dans COUP DE GUEULE

83000 Toulon 

pensee83@free.fr   

Expérience professionnelle 

2011 Négociatrice en Immobilier

2011 Autopublication 3

4 en prépa

2010 2011 Réceptionniste

2009 Antopublication 2

2009 Création de :

l’Association Internationale « la palette des Sens » AIPS

img0026.jpg

www.aips.unblog.fr

2009 Stage dans l’aide à la personne

2008 Autopublication

http://stores.lulu.com/Gwemaline

2007-2008 Porteuse d’un projet de salon de thé multiculturel. 

2001-2007 -Commerciale indépendante en immobilier 

Gestion de porte-feuille rendez vous, visite, négociation, rédaction d’annonce, de compromis et suivis de dossier. 

1995-1999 – Assistante maternelle indépendante (conciliation arrivée de mon 1er enfant) 

Participation active au repositionnement des statuts de la profession et étude comportementale de l’enfant. 

1993-1995 – Responsable de salle 

Accueil, service, management et vente de vins, et spiritueux, facturation, gestion de stoc. 

1989-1995 – Chef de rang 

Restaurants Gastronomiques Etoilé « Michelin »  Service étoilé spécifique (découpage en salle), et management de stagiaires. 

1988 – Sommelière 

Organisation et inventaire de la cave, conseil des mets et vins auprès des convives, service décantage, dégustation, gestion de la verrerie. 

Formation initiale et continue 

2009 Formation de coordinatrice  

Au sein d’une association d’aide à la personne, gestion de contrat avec dossier prestataires, mise en place et suivi du personnel, administratif.

2008-2009 Cession AVARAP

Groupe 6 Toulon Var (Energie) Parrain Jean Bretin(DRH)

http://www.avarap06.org/CARNET-ROSE-L-AVARAP-VAR-a-vu-le

2007-2008 : Formation commerciale CCI

(business plan, étude publicitaire, étude de marché…) 

2001-2007 : Formation continue en négociation et management, secteur  immobilier 

1996 : Formation d’assistante maternelle.

1995: Formation en entreprise en art floral

(centre de table, décoration d’accueil).

1986-1988 : Qualification de chef de rang

En restauration et hôtellerie traditionnelle  et gastronomique.

Formation parallèle en sommellerie 

(Association des sommeliers de France et de Bourgogne). 

1987 Geste d’urgence (le geste qui sauve)

1986 : Brevet des collèges Compétences 

Management : Encadrement d’équipes restreintes 

Organisation : Planning de collaborateurs, mise en place de réceptions pour événementiels… Polyvalence : gestion administrative, art floral, négociation … 

Loisirs:

Randonnées, visites culturelles, lecture, écriture (autopublication), musique implications associatives.

Pour toutes propositions sérieuses

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

( 6 avril, 2007 )

Les restaurants dans lesquels j’ai oeuvré.

http://reservation.vialandis.com/reservit/fiche_htl.php?userid=95304db644ff5e4426c417dc684be6fda073&hotelid=2874

A 17 ans 

Tenu en 1987, lors de mon stage d’application de restauration hôtellière, par une famille, qui m’a donné par son courage, sa détermination et ses coups de gueule, l’envi de me battre dans ma vie et pour la vie.

J’ai cotoyé tant de gens, comme je n’en avais jamais autant vu, d’un coup des salles complètes d’individus, qui respiraient la joie de vivre…

Des dimanche familiaux, pas la mienne, celles des clients, alors que mes mains brulées par la chaleur des assiettes, mes jambes douloureuses de n’avoir trop courus, mes biceps sensibilisés, par le poids des caisses de vins et autre manutention, l’esprit embrumé par la fatigue, mais si heureuse de vivre tout cela parmis eux…

Il ne s’agit pas de masochisme, mais de passion, celle d’un réel métier, je devenais serveuse, enfin telle, que je le souhaitais, avec encore tant de chose à acquérir…

http://www.hotel-ombremont.com/chapitre40_fr.html

A 18 ans

Appellé alors uniquement « Le bateau Ivre »  deux étoiles au Michelin, c’est là à peine dix huit ans, alors que je n’avais toujours pas mes résultats d’examen, que j’ai fait mes premiers pas dans le monde de la sommellerie, ce fut bref dure même parfois terrible, mais si formateur, j’ai appris l’art d’écouter le Maitre, qui rude tu étais  »René » Toi mon oncle, je t’ai haït, mais qu’est ce que tu m’as appris…

Mais saches, que je t’aime plus comme un frère, tu m’a redis souvent récement que jamais tu n’avais pu me considérer comme ta petite nièce, mais comme une petite soeur… alors ta soeur t’aime saches le…

http://www.marc-meneau-esperance.com/

18 ans passé

Toujours, dans ma dix huitième année je rentre dans ma bourgogne natale, où j’entre par un singulier destin, dans ce qui était alors un trois étoile michelin » L’espérance » de Marc Meneau.

Plus d’une année d’intense travail, de lumière, d’expériences en tous genres, j’aurai là, eu en main les plus belles pièces d’argenterie.

Servi, aperçu tant de personnalités, que cela me devint anodin, alors que je n’ététais, qu’une si jeune commise de restaurant….

Merci Monsieur Meneau et madame Meneau et Mamie qui ralait tant.

Aujourd’hui, vous traversez, une période sombre, je suis de tout coeur avec vous et votre épouse à vos côtés…

Vous faites preuve d’une grande humilité, si quelqu’un a le mérite d’avoir une seconde chance il s’agit bien de vous….

Et j’espère que  le petit Pierre sait la chance qu’il a de vous avoir pour parents.

http://www.hotel-le-sauvage.fr/

Pour des raisons sentimentales, je vais partir plus bas dans la bourgogne, là je réaprendrai l’humilité, mais respectée, je reprends confiance pour la suite de mon parcour…

J’aurai aussi fait différents établissement en extras au grés des besoins financiers, et parfois juste par souhait de me retrouver dans ce brouhaha de rire et de voix…

http://www.relaischateaux.com/fr/search-book/hotel-restaurant/levernois/

Vous verrez un décor et une ambiance différente de celle que j’ai respiré là-bas, les assiettes au soleil contemporain bleu et vert assortis, aux nappages et rideaux ne sont plus.

La variante, fut souhaité avec le changement de propriétaire.

J’ai moi appri avec Monsieur et Madame Crottet que je respecte infiniment, on les appelait « Madame » et « Chef », je suis arrivée demie chef de rang et repartie avec mes galons de Chef de Rang, par orgueil, mais ne l’ai compris que plus tard…

http://www.levernois.com/

Voilà, où je me suis nichée durant quelque années… au coeur de mes étendues bourguignonne à deux pas de Beaune…

http://www.caveau-des-arches.com/index2.html

Je vais les quitter, persuadée par celui que je croyais mon ami, mes nos incompatibilités d’humeurs ont eu raison de nos pas communs…

Toutefois si l’ambiance me faisait perdre mon souffle, là au creux et fond de cette cave aménagé dans les bations de Beaune,  ce que je prenais pour de la clostrophobie devait être en fait un changement de vie, ce fut un bel établissement qui a pris un trés bel envol, je te rends ce mérite qui est le tien « Marco », et je t’embrasse…

http://www.restaurantlegrandbleu.com/

Je surfe, ensuite d’une vague, dans ce restaurant me perfectionner en découpage de poissons et crustacés, la particularité caractériel du propriétaire du moment faisait alors grand bruit, lassée de ce non respect de l’individu, je poursuis ma route des découvertes…

Restaurant « la brelinette »

Etablissement brillant de sa simplicité mais aussi de sa modestie, il n’existe plus, mais c’est aussi là comme le destin de cet établissement que mon parcours dans la restauration va s’interompre, car j’espère que je reprendrais un jour le chemin de cette vie, de joie… si dure soit- elle…

La restauration pour moi…une école de vie et de survie parfois, mais quelle force j’en ai pris.

|