( 9 novembre, 2011 )

zipyvipre1.jpg

Un bout de nous aime être apprécié, un bout de nous comprend que l’on puisse nous contester,

le plus gros morceaux aimerait que l’on nous autorise à être!

Gwemaline…

( 1 septembre, 2009 )

Expo!!!

 Expo!!! dans L'ART peinture.40

Le mois de Septembre est souvent l’heure des rentrées de toutes parts plus une….

Ou plutôt un joli rendez-vous pour les adeptes de symbolisme. 

Le 3 et 4 Octobre 2009 au Pradet (VAR) à l’Espace des arts.

La tolérance est la bienvenue, le repect attendu, l’ouverture d’esprit préconisé.

Vos familles vos amis du même esprit seront reçus pour le plaisir de partager et échanger avec les artistes plasticiens.

Trois conférenciers viendront enrichir l’instant.

Une vingtaine d’artistes viendront y dévoiler leurs oeuvres et en parler avec vous.

Cordialement

Gwemaline… 

( 10 avril, 2009 )

CV

Gwemaline…                                             CV dans COUP DE GUEULE

83000 Toulon 

pensee83@free.fr   

Expérience professionnelle 

2011 Négociatrice en Immobilier

2011 Autopublication 3

4 en prépa

2010 2011 Réceptionniste

2009 Antopublication 2

2009 Création de :

l’Association Internationale « la palette des Sens » AIPS

img0026.jpg

www.aips.unblog.fr

2009 Stage dans l’aide à la personne

2008 Autopublication

http://stores.lulu.com/Gwemaline

2007-2008 Porteuse d’un projet de salon de thé multiculturel. 

2001-2007 -Commerciale indépendante en immobilier 

Gestion de porte-feuille rendez vous, visite, négociation, rédaction d’annonce, de compromis et suivis de dossier. 

1995-1999 – Assistante maternelle indépendante (conciliation arrivée de mon 1er enfant) 

Participation active au repositionnement des statuts de la profession et étude comportementale de l’enfant. 

1993-1995 – Responsable de salle 

Accueil, service, management et vente de vins, et spiritueux, facturation, gestion de stoc. 

1989-1995 – Chef de rang 

Restaurants Gastronomiques Etoilé « Michelin »  Service étoilé spécifique (découpage en salle), et management de stagiaires. 

1988 – Sommelière 

Organisation et inventaire de la cave, conseil des mets et vins auprès des convives, service décantage, dégustation, gestion de la verrerie. 

Formation initiale et continue 

2009 Formation de coordinatrice  

Au sein d’une association d’aide à la personne, gestion de contrat avec dossier prestataires, mise en place et suivi du personnel, administratif.

2008-2009 Cession AVARAP

Groupe 6 Toulon Var (Energie) Parrain Jean Bretin(DRH)

http://www.avarap06.org/CARNET-ROSE-L-AVARAP-VAR-a-vu-le

2007-2008 : Formation commerciale CCI

(business plan, étude publicitaire, étude de marché…) 

2001-2007 : Formation continue en négociation et management, secteur  immobilier 

1996 : Formation d’assistante maternelle.

1995: Formation en entreprise en art floral

(centre de table, décoration d’accueil).

1986-1988 : Qualification de chef de rang

En restauration et hôtellerie traditionnelle  et gastronomique.

Formation parallèle en sommellerie 

(Association des sommeliers de France et de Bourgogne). 

1987 Geste d’urgence (le geste qui sauve)

1986 : Brevet des collèges Compétences 

Management : Encadrement d’équipes restreintes 

Organisation : Planning de collaborateurs, mise en place de réceptions pour événementiels… Polyvalence : gestion administrative, art floral, négociation … 

Loisirs:

Randonnées, visites culturelles, lecture, écriture (autopublication), musique implications associatives.

Pour toutes propositions sérieuses

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

( 3 janvier, 2009 )

Le sais-tu vraiment?

Le sais-tu vraiment? dans 2ème onde-20eau-1340769694

Sais-tu bien qui tu es ?

Sais-tu vraiment ce que tu produis ?

Sais-tu toujours ce que tu fais ?

Réalises-tu les vides que tu crées ?

Envisages-tu l’excès des émotions ?

T’es tu soucié de tout ceci ?

Si tu l’as fait t’es tu soucié des cicatrices que tu laissais?

Aucune situation n’est semblable et pourtant tant se ressemblent, c’est l’histoire de l’inégalité des perceptions.

Chacun attend le miroir de ses intensités pour mieux se convaincre de ne pas s’être trompé, sur l’autre, sur soi, sur ses choix.

Quoi que l’on fasse, quoi que l’on veuille, quoi que l’on rejette, c’est là et bien là autour de nous, face à nous ou pire en nous, nous emprisonnant comme une griffe sévère

Certains vont jusqu’à provoquer leur mort pensant sortir de la griffe sans comprendre que fuir ne résout rien.

D’autres craignent ce passage pensant le fuir en l’occultant, au lieu de l’inclure à un chemin, par crainte d’un inconnu, mais connaissent-ils davantage leur avenir ? Et paraît-il moins effrayant ?

D’autres ont choisi de s’associer par-dessus tout à ce qu’ils considèrent comme un axe, le travail, la famille, l’argent, l’amour, chacun trouve son caillou précieux gravite autour et danse avec cette lumière qui les rend forts en eux.

Mais Toi sais-tu ce que tu cherches ?

A force chercher sais-tu ce que tu attends ?

A force d’explorer aperçois-tu le fil de ton chemin ?

A force de lire, d’entendre et écouter, entends tu en toi la voix de qui te caractérise ?

Tant de gens te décrivent…

Tant pensent te saisir, sans même avoir ouvert le livre.

Tant t’aperçoivent un si bref instant.

As-tu vraiment envie d’être dévoilé au cœur de ce que tu es ?

As-tu vraiment le désir d’être fragil là aussi nu des tes pensées les plus cachées ?

Es-tu si certain de ne pas être l’ange manipulateur de tout ce qui t’arrive ?

Es-tu certain de ne pas être le premier instrument de la complexité de ton esprit ?

Ta vie n’est-elle pas que le siphon de l’écume de l’immense bouillon en ton être ?

Observe ton regard au point d’y saisir toutes les lueurs de vérité.

Toi, d’apparence si accessible, enfant sauvage des îles du mystère, tu sembles te cacher derrière les roseaux flexibles de la vérité, de celle qui préserve pour protéger.

Sais-tu qui est devenu cet être qui a marché dans le temps sous l’intempérie de la vie ?

N’es-tu pas le premier bourreau de tes souffrances ?

N’es tu pas le seul gardien de ton temple ?

Bien au-delà des rancœurs et des colères…

Toi la fleure du mal, au visage parfois pâle, qui sinon Toi empêche ton sang de venir rosir tes joues ?

Le passé… est le fruit de la richesse de tes pensées que tu ne peux redessiner, choisiras-tu d’être le Maître de ton avenir ?

Toi l’ »Homme » du tout à chacun, le sais-tu vraiment?

 

Gwemaline…

 

 

 

( 5 décembre, 2008 )

Un Jeudi dans le Var

Un Jeudi dans le Var dans UN JEUDI A TOULON Journees_du_Patrimoine062

Ecoute et réflexion citoyenne…

Pierre Mazeaud Ancien président de la chambre constitutionnelle de France domicilié sur Paris en conférence à la faculté de Toulon.

Ecouté par une majorité d’étudiant en droit, et quelques populaires représentants dont je faisais partie.

Je suis arrivée en fin de conférence à mon grand regret, mais que l’on ne prétende pas pour autant que je sors son discours de son contexte.

Je n’ai pas tout manqué…. Un président d’assemblée plutôt atypique, un petit côté Mai soixante huitard dans ses propos qui se voulaient sans doute se fondre à la jeunesse Toulonnaise, plutôt marqué d’un franc parlé, pas déplaisant à entendre et puis après tout ça ne dénote pas avec la dialectique de notre président.

Trop tard pour savourer l’ensemble de cette rhétorique de vainqueur…mais je n’ai de toutes les façon pas grimpé longtemps avec lui…

Une étudiante lui demande s’il ne devient pas inquiétant de constater que notre président de «la République » use des traités, ne consultant de ce fait pas l’assemblée nationale…

Personnellement je me suis dit il faut déjà les trouver nos députés !!!

Entre ce vote à la proportionnelle, les grippes et dîners galants, les discutions ne reflètent guère nos propres voies…

Certes, l’absentéisme de notre assemblée reste contestable, mais… il va plus loin, et nous dit :

-  « oui c’est vrai j’en suis moi-même inquiet, toutefois il lâche gentiment, que nos députés ne sont pas en capacité de réfléchir sur l’ensemble des sujets soumis, particulièrement les sujets techniques… Ok ok ok… » qu’il est parfois nécessaire de savoir trancher…

Si je résume…

La citoyenneté est faîte de droits et de devoirs, jusque là ok, parmi nos devoirs, figurent aussi un droit, celui du vote…ainsi, Monsieur Mazeaud nous énonce dans ce dialogue, sans aucune précision c’est moi cette fois qui ajoute que nous nous devons d’aller voter pour des députés qui eux n’ont pas l’obligation ni de se présenter sur le rouges sièges… et pas davantage de s’instruire sur les sujets soumis pour la progression de notre pays ?

Moi je me dis c’est trop facile d’être député, qu’est ce qui m’empêche demain  de me présenter, si aucun travaille spécifique ne m’est nécessaire, mon BEP CAP devrait suffir avec mon culot et ma grande g…..?

Dîtes Monsieur … L’Everest est certes une belle performance… mais comme si vous le dîtes en politique on s’adapte à la langue de bois quand on constate qu’on perd puissance entre les mots et l’action… le souffle vous manque quand il s’agit de taire certaines énormités qui si elles font partis de vérités ne sont sûrement pas à encourager devant une jeunesse de futurs juristes dont peut être certains auront des envies de se poser leur royal fessiers sur les sièges d’élus.

En revanche j’aime assez ce point de vue engagé quand un autre lui demande son opinion sur un pouvoir avec  un aigle à deux têtes…

Il dit être contre car la composition du gouvernement fait que le président fort absent par ses nombreux voyages est sensé être remplacé dans ses décisions par le premier ministre, mais où est donc notre premier ministre ?

Il interpelle un peu moqueur et  taquin la timidité de notre bon François Fillon si fidèle qu’il n’ose broncher du peu de champs d’action que l’on veut bien lui laisser, mais à qui très judicieusement il conseillerai de se positionner démissionnaire pour calmer les initiatives bonapartiste de MMMMMMMMMonsieur notre Président, qui en oubli qu’il n’est pas seul, et qu’il ne doit pas agir ainsi, c’est anti-constitutionnel, d’ailleurs on site nulle part le « Gouvernement Fillon », mais bien les décisions de « Nicolas Sarkosy », il dit:

« Si le petit François avait envoyé une lettre, Monsieur Sarkosy aurait décemment pas pu l’accepter sans une révolte de l’Assemblée Nationale, un frémissement du Conseil constitutionnel, et probablement des syndicats et j’en passe.

Mais un bon point pour le boss quand même qu’il dit : quoi que l’on pense du bonhomme… faut reconnaître qu’il a de l’énergie.

Justement en parlant de duracelle… Monsieur Tapie… ben c’est pas finit, et puis il va il avoir du bouquin belle promos lol entre journalistes d’investigations et grand juriste reconnus qui n’ont pas appréciés qu’on les accuse de ce manque d’impartialité, il nous a fait une petite montée d’adré…

Pas bon pour notre champion, au fait Champion quand j’arrivais… vous parliez de…L’IVG ? et… seriez vous contre ? pas bien saisi. à revoir…

Bon faute j’étais en retard, priorité à l’emploi à dit Nicolas, je m’afairai donc dans ce sens, on fait ce que l’on peut, et même quand on se lève tôt… ce n’est pas simple.

Il semblait tenir à cœur de Monsieur Mazeaud de soulever que la tournure de l’europe l’inquiétait bien davantage  que les petites broutilles sélectionnés par et que si l’on poursuivait cette voie, nous ne serions bientôt plus des états souverains avec des identités nationales qui fait cette richesse et nos variétés…

Le terme identité nationale fait frémir, mais en attendant s’unir dans des constructions communes ne signifie pas s’oublier soi-même…

Gwemaline…

( 16 juillet, 2008 )

Le Diabète

questcequelediabete2m.jpghttp://www.parlonsdiabete.com/TherapyAwareness/home/1060882104414.htmJe ne suis pas médecin et ne prétends pas le devenir, pas plus par phantasme de la blouse blanche que par désir de guérir, ce que tant d’individus essayent de comprendre depuis longtemps. 

En revanche de plus en plus de gens y compris de mon sang, sont touchés au plus profond d’eux par cette maladie.

Alors oui je décide d’en comprendre un minimum, m’informer, pour éviter de leur demander plus en détail ce qu’ils vivent, de façon à leur réserver les meilleurs instants, les plus ordinaires.

Caractère hériditaire parfois, comportement alimentaire liés à des troubles organiques chaque fois, une vie transformée évidement.

Comment se prémunir sur certains risques, prudence quand l’alerte est déjà familiale biensûr.

Prudence dans nos habitudes alimentaires, tout en sachant que cela peut ne pas suffir.

pyramidealimentaire.jpg

( 23 janvier, 2008 )

S’unir face à la douleur, morale et humaine…

 

handisv01.gif

 

J’ai empreintée sans lui demander ce gif à notre bonne fée

http://devousamoi.unblog.fr/ 

J’attire votre attention partciulièrement pour ceux qui sont à proximité

http://www.reflexe-handicap.org/

http://www.reflexe-handicap.org/index.php?2007/11/28/112-lancement-du-mouvement-ni-pauvre-ni-soumis-et-marche-vers-lelysee-le-samedi-29-mars-2008

Alors …

même loin je penserai à eux…

même loin je me joindrai…

( 28 décembre, 2007 )

Observation toute personnelle…

cranachadameve11902204351.jpg

Observation

En Novembre notre président divorce… Bon ben ça arrive…

En décembre 2007 le président français présente son respect au pape Benoit XVI et se confesse par la même occasion…

Toujours en décembre, de façon contradictoire le président s’affiche avec sa nouvelle compagne,… pas nécessaire d’être discret puisqu’il est à présent pardonné d’avoir encore croqué la pomme et quelle pomme.

Alors que ce même jour l’équipe de notre président se doit de purifier l’image et on nous prend pour des c… en nous informant par le biais des informations nationales, qu’ils se sont rencontrés seulement en mi- novembre donc bien sur seulement après l’annonce du divorce du président et son épouse, religieusement correct quand même, faut pas charier.

Mais en quoi la sexualité du président nous intéresse t’elle?

Aujourd’hui 28 Décembre 2007 comme part hasard, par influence de sacro-sainte éducation judéo-chrétienne appliquée que par pointillés, les infos nous disent, que nous sommes les champion de l’IVG, navrant mais les statistiques restent à vérifier.

La pillule légalisée et commercialisée depuis plus de quarante ans, aprés une loi votée alors par toute la gauche et quelques un de droite, biensûr tout le monde est d’accord sur le fait que faire l’amour ne rime plus avec le désir d’enfant mais l’éducation semble faire défaut quant à son utilisation, alors qu’y voir.

Mesdames en parler vous avec vos filles suffisament tôt, mesdames vos plaisirs sont effectivement différent si le caoutchou est apparent, mais en vaut t’il pour autant la mort de l’enfant?

Messieurs, Votre responsabilité face à cette réalité n’en ai pas moins importante, le traumatisme de la plupart des femmes qui traversent l’épreuve d’un avortement reste à jamais béant, alors soyez grands m’étez un gant…lol

Mesdemoiselles, je suis sceptique sur ce que l’on attribu à une incompréhension voir désinformation et je ne parle pas de l’ignorance, vous entendez parfois ce qui vous semble juste plus simple, vous avez un rôle au sein de cette société vous devenez des adultes, alors gardez mesure et maitrise de votre corps pour que jamais n’arrive de remord…

femmeetsonenfantmort.jpg

Plaisir certe, mais vos ainés ont lutté pour que vous puissiez y accéder en toute liberté, ne souillez pas les combats, sachez être séduisante, sans vous donner en connection illimitée…

Toutefois, je suis inquiète d’entendre ce constat, je me dit que plus rien n’est dit au hasard en ces infos…

Quel texte vont t’ils encore nous pondre en conscience avec l’état religieux?

A quand le spot publicitaire avec mademoiselle Carla Bruni et notre si tendre président, pour la propagande des contraceptifs, et pourquoi pas notre représentant et dans l’air de l’inovation alors inovons.

Aujourd’hui on nous parle de la vie d’un président pour aborder des clés d’humanité…

Drôle de méthode à moins que ce ne soit des messages subléminale…..

Gwemaline…

( 24 octobre, 2007 )

Coup de gueule « des infos nationales »

diffuseursmedia.jpg

Coup de gueule à ce que devient la médiatisation, particulièrement l’information nationale et internationale, où je trouve que bien de lieux peuvent accueillir les éblouissantes stars du moment qui pour moi, contribuent à un ensemble ludique qui devrait se dissocier des progrès et des régressions de notre pays voir au-delà.

Nos journalistes manqueraient t’ils tant d’inspiration ?

A moins que le dernier repas au restaurant gastronomique très en vue parisien où ils y font des rencontres très en lumières deviennent leur seule source d’inspiration.

Je ne veux pas croire, que le pouvoir en place obstrue à ce point la liberté des médias ou alors la passion du journaliste au cœur et esprit d’investigateur se perd…

Faites moi mentir, retrouvez, non pas le mensonge dans l’infos qui nous surprend mais davantage, la nouvelle qui nous instruit.

Le progrès technologiques seraient-t-ils là pour endormir nos craintes, où celui de nous permettre d’accéder en un instant aux contrés, que nous n’avons pas exploré ?

Je crois, que pour tout ceux qui souhaitent être informés des actualités artistiques bien des émissions peuvent véhiculer ces informations éphémères, mais que je ne consédère pas pour autant inutiles.

Mais voiler la gravités d’une humanité décadente sous prétexte de véhiculer un sentiment d’euphorie, non …

Le vingt heure est en ce moment la rubrique nécrologique, d’une population veillissante, mais quand est t’il de notre progrés, de nos projets, de notre avenir?

Ils sont pour moi trop survolés les sujets sont coupés, place au spectacle à la manipulation, révoltons nous…

Et l’on nous fournis même les sujets en fonction des prochains textes déjà décidés… alors, stop!!!

Gwemaline…

|