( 22 novembre, 2011 )

2274551924123808044881260164941107445010884375840s1.jpg

Osons communiquer

pour qu’aucune ombre ne vienne obscurcir

la communion entre les êtres de bonne volonté!

Gwemaline… 

 

( 27 décembre, 2009 )

Protégé : L’entre deux…

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans EN VOS DEVISES ET VOLONTES,Espoir,L ENTRE DEUX,L'EPOUSE,LA CHERCHANTE,REFLEXIONS PERSO par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 10 avril, 2009 )

CV

Gwemaline…                                             CV dans COUP DE GUEULE

83000 Toulon 

pensee83@free.fr   

Expérience professionnelle 

2011 Négociatrice en Immobilier

2011 Autopublication 3

4 en prépa

2010 2011 Réceptionniste

2009 Antopublication 2

2009 Création de :

l’Association Internationale « la palette des Sens » AIPS

img0026.jpg

www.aips.unblog.fr

2009 Stage dans l’aide à la personne

2008 Autopublication

http://stores.lulu.com/Gwemaline

2007-2008 Porteuse d’un projet de salon de thé multiculturel. 

2001-2007 -Commerciale indépendante en immobilier 

Gestion de porte-feuille rendez vous, visite, négociation, rédaction d’annonce, de compromis et suivis de dossier. 

1995-1999 – Assistante maternelle indépendante (conciliation arrivée de mon 1er enfant) 

Participation active au repositionnement des statuts de la profession et étude comportementale de l’enfant. 

1993-1995 – Responsable de salle 

Accueil, service, management et vente de vins, et spiritueux, facturation, gestion de stoc. 

1989-1995 – Chef de rang 

Restaurants Gastronomiques Etoilé « Michelin »  Service étoilé spécifique (découpage en salle), et management de stagiaires. 

1988 – Sommelière 

Organisation et inventaire de la cave, conseil des mets et vins auprès des convives, service décantage, dégustation, gestion de la verrerie. 

Formation initiale et continue 

2009 Formation de coordinatrice  

Au sein d’une association d’aide à la personne, gestion de contrat avec dossier prestataires, mise en place et suivi du personnel, administratif.

2008-2009 Cession AVARAP

Groupe 6 Toulon Var (Energie) Parrain Jean Bretin(DRH)

http://www.avarap06.org/CARNET-ROSE-L-AVARAP-VAR-a-vu-le

2007-2008 : Formation commerciale CCI

(business plan, étude publicitaire, étude de marché…) 

2001-2007 : Formation continue en négociation et management, secteur  immobilier 

1996 : Formation d’assistante maternelle.

1995: Formation en entreprise en art floral

(centre de table, décoration d’accueil).

1986-1988 : Qualification de chef de rang

En restauration et hôtellerie traditionnelle  et gastronomique.

Formation parallèle en sommellerie 

(Association des sommeliers de France et de Bourgogne). 

1987 Geste d’urgence (le geste qui sauve)

1986 : Brevet des collèges Compétences 

Management : Encadrement d’équipes restreintes 

Organisation : Planning de collaborateurs, mise en place de réceptions pour événementiels… Polyvalence : gestion administrative, art floral, négociation … 

Loisirs:

Randonnées, visites culturelles, lecture, écriture (autopublication), musique implications associatives.

Pour toutes propositions sérieuses

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

( 9 janvier, 2009 )

Les vertus de la crise!!!

 Les vertus de la crise!!! dans DROITS  et DEVOIRS DE L'HOMME recettes_et_depenses

Pourquoi je pense qu’une crise comme celle que nous traversons et que nombre subissent de plein fouet peut être une vertu?

Depuis que je suis enfant j’ai traversé toutes les phases, entre autre celle de deux parents qui malgrè deux travails à plein temps, avaient eux aussi à l’époque des fins de mois difficiles avec leurs enfants.

L’enfance passée, ils eurent à affronter le coût des études et des internats avec déplacements à la clé, tenues spécifiques et autres.

Une fois devenue colombe, à dix huit ans… et je ne suis pas une exception j’ai rencontré ma longue phase des 18H de travail par jour et pourtant avec des fins de mois difficiles et n’ayant pas de deniers pour la moindre sortie.

Le ventre grognant de faim, vous ne pensez de toute façon pas à aller danser.

Vous vous douchez…, espérant que les voisins de couloirs aient laissé de l’eau et vous couchez…, en espérant que la douleur de cette famine même passagère ne vous réveille pas.

Aujourd’hui on nous dit:

  »C’est la crise! »

Comme si l’on parlait d’une chose nouvelle.

Et c’est encore plus difficile pour les jeunes qui démarrent

Mais est ce vraiment encore plus dure ?

Où n’ont –ils pas plus d’exigences ?

Où ne se permettent t’ils pas de refuser davantage ces conditions que nous acceptions pour des raisons de survie?

La société de consommation, nous propose comme elle l’a toujours fait des tentations, ce n’est « pas nouveau » c’est vrai que le phénomène est grandissant et emplifié par les médias modernes, en revanche ce qui est nouveau c’est que les besoins sont exigés plus tôt…pourquoi ?

Une évolution économique d’un individu se fait progressivement, estimer un besoin avant d’avoir la capacité à l’acquérir n’est pas sain.

Pac-Euros-2 dans VERTU D UNE CRISE

Aujourd’hui rare sont les jeunes gens qui travaillent pour s’offrir leur permis, parce que nombre de parents estimant, que n’ayant pas eu cette chance ils se doivent de fournir cette étape à leur progéniture.

Mais… combien parmi ces enfants ont conscience de cet effort considérable ?

Le véhicule…

Avant d’avoir à justifier d’un réel besoin de se déplacer pour des raisons professionnelles, vous voyez aujourd’hui des jeunes gens avec des voitures…pourquoi ?

Un apparat social ?

Pourquoi je me demande ?

Pour moi cela contribue à fabriquer un leurre pour mieux s’écœurer du constat d’une évidente inégalité sociale, car elle existe et fait parti de nos différences que nous désavouons à reconnaître.

Fierté ? Orgueil ?

Cessons de vouloir briller au-delà de ce que nous représentons.

Pour moi la vertu de cette crise et de revenir à l’essentiel de nos vies, recentrer nos enfants sur des valeurs humaines plus que monétaires.

Combien parmis nous dans ces dernières années se sont inquiétés de savoir de quoi aller vivre son voisin le mois prochain avant cette crise?

Au delà de nos propres inquiétudes se trouve une solidarité si englouti au coeur de notre individualisme, que nous avons avancé seuls.

solidarite

Il est temps enfin de se redonner la main, s’unir à nouveau dans un oeuvre commun.

Qui avait profondément pensé que prendre sans cesse la voiture était gaspillage, l’augmentation démesuré de l’essence aurait-elle réveillé les surconsommateurs que nous sommes?

Combien avaient réalisé qu’ en un jour l’avenir pouvait être compromis?

Et combien parmis ceux qui sont sans inquiétudes financières avaient réellement pris conscience de leur chance.

Aujourd’hui, j’estime avoir la chance de ne pas me demander comment je vais nourrir mes enfants chaque jour, d’avoir un toit confortable, mais jamais mon vécu ne s’effacera car si je devais un jour le relèguer en vapeur, je prendrai le risque d’oublier ma sueur, pour y être parvenu.

Pourtant jamais je ne me sens à l’abri qu’un jour je revienne à ce point de départ.

Cessons de monter les soient disant riches contre pauvres, cessons d’encourager à la paresse, cessons ces masques de diplomes qui soient justifie le refus d’empoyabilité, comme le sentiment d’être trop diplomé pour accepter un travail, c’est du délir…

Cessons de placer des êtres vivants dans des cases comme des choses.

Cessons de classifier les compétences et d’en exclure les savoirs faire.

Cessons de lorgner la réussite de l’un pour justifier de nos propres échecs.

Mettons à profit cette crise pour réveiller les consciences en avançant ensemble, confiants, soucieux des dépenses du quotidien dans un intéret collectif.

Que les médiats cessent de véhiculer ce péssimisme car cette chutte boursière n’est pas la première et les échec de sociétés et licenciements non plus.

La crise ne justifient pas davantage les mauvaises gestions d’entreprises et autre, arrêtons de prendre le gens pour des idiots.

Juste un mot à monsieur le président qui nous demande au nom d’un effort collectif de faire attention à nos dépenses de santé et autre, ne serait-il pas tant de commencer par faire un effort sur vos exigences de salaire?

Vous n’êtes pas un chef d’entreprise mais un fonctionnaire en charge d’un pays, et même le temps passé ne justifiera jamais le montant de rétribution que « Vous » vous êtes attribués.

Comment peut on accepter qu’un individu s’attribu un salaire du montant qu’il choisi lui même, c’est tout sauf démocratique?

C’est de l’argent publique… la décision devrait relevé d’un conseil impartial…

Et ne nous chantez pas vos heures consacrées parce qu’elle restent moindre face à toutes celles de vos gardes du corps qui ne comptent pas leurs heures et qui ne voient en rien la proportion, dans leur rétributions,

 Monsieur… le Président,

La garde rapprochée de Madame votre épouse de l’instant qui fait son métier d’artiste ne devrait pas être impliqué dans des déplacements professionnels, pas plus que les forces de l’ordre autour de vos ex belles filles quand elles choisissaient de passer la nuit en boîte.

Effort? laissez moi rire…

Monsieur, un chef d’état conscient de digne de sa fonction s’applique à soit même les exigences qu’il pense louable au bon fonctionnement de son pays, en commençant par se les appliquer prioritairement à lui même…Monsieur…Car un bon leader donne l’exemple.

Gwemaline…

( 2 décembre, 2008 )

Protégé : La culpabilité voir http://stores.lulu.com/gwemaline

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans 2ème,DROITS et DEVOIRS DE L'HOMME,LA CULPABILITE par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 22 octobre, 2008 )

Protégé : Au revoir Soeur Emanuelle voir http://stores.lulu.com/gwemaline

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans DECLARATION,NOURRIR D AMOUR,POESIE,Soeur Emmanuelle par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 10 octobre, 2008 )

Priorité à l’économie?

Aujourd’hui j’apprends, la menace imminente de « la fin du plan des Maladies rares »

Evidement je comprends qu’il s’agit d’une prise en charge existante qui permets d’aider les laboratoires à progresser sur ces étranges phénomènes que la nature nous réserve, et nous impose avec souffrance.

Je comprends aussi que si l’économie va mal, elle ne génère plus de possibilité de financement par l’état donc nous.

Toutefois, il y a tant de gaspillage partout…

Réfléchir sur les priorités de la vie…

Une pétition circule…

Vous voulez la soutenir parce que ne nous leurrons pas, nous ne sommes qu’un petit bruit, alors faîtes en sorte qu’il grandisse, non pas pour la violence mais pour faire ressurgir les évidences, faites savoir trés vite, augmentez le son de la raison.

http://www.fmo.fr/petition/

( 8 octobre, 2008 )

Préchi-Précha

jenevoisriennentendsriennevoisrien.jpg 

Toi, qui te sens seul…

Le sentiment mal-entendu, voir pas entendu du tout?

Toi qui es si persuadé de n’être rien…

Toi, si entouré…

Toi qui semble écouté…

Toi qui es persuadé d’un profond accomplissement…

Toi le bâtisseur…

Toi qui sait comprendre pour progresser…

Toi dont l’isolement t’es imposé par écart de progression…

Vous…

Vous Trois, Vous Tous…

Réapprenez, à vous écouter…

Observez, pour vous nourrir de vos forces…

Faîtes de vos différences, un outil d’humanité…

Oubliez, jugements de valeurs, élargissez vos perceptions…

Il est l’heure de s’unir, il est l’heure des mesures d’urgence…

Alors voyez, en tout l’optimisme, les leçons de vie avec sagesse…

Mesurez en tous instants, le poids de vos actions…

Soulevez en force l’envi de vivre…

Brandissez la joie…

L’amour…

Réagissez…

les3singes.jpg

 

« Les 3 singes » Tétramorphiques

sont un des multiples messages du passé.

Si nous ne savons pas entendre les mots…

Lisons les images hors du temps…

Lisez et relisez ceci jusqu’à vous en imprégner

Ecoutez, encore et toujours, pour ne jamais oublier…

http://gwemaline.unblog.fr/2008/09/26/les-freres-existent-encore/

Parce que vivre ensemble, c’est vivre dans l’effort…

Parce que vivre ensemble c’est être fort.

Gwemaline…

( 25 septembre, 2008 )

La sanction va elle vraiment tomber ?

 La  sanction va elle vraiment tomber ? dans DROITS  et DEVOIRS DE L'HOMME 20071001AssembléeInside

Bernard Accoyer (Président de l’Assemblée Nationale) souhaite instaurer une sanction à l’encontre de l’absentéisme observé à la Chambre des députés.

Qui soit dit en passant est déjà prévu dans le règlement lu et approuvé par nos élus avant de siéger.

Le figaro ce matin annonce une sanction qui toucherai plus d’un tiers de l’indemnité pour les élus qui auront pris part de moins de deux tiers des scrutins.

Il me paraît essentiel que lorsque l’on décide librement de prendre un engagement pour porter la voix de la population, l’on est le devoir de s’y soumettre avec rigueur.

Le montant de salaire versé la plupart des cas en cumuls de mandats pour des actes inaccomplis me semblent scandaleux  à une heure ou l’on impose l’effort collectif, financier et morale.

Il est grand temps que les élus de tous bords est à répondre de leur inactions, de leur dés-engagement ayant portés serment envers les électeurs, et l’état qui les représente.

Je garde des réserves entre l’annonce et l’application en règle, puisqu’elle aurait dû être effective de longue date.

Quelle peut être la réelle motivation d’un élu qui se présente à ces postes là, pour ne finalement jamais se rendre aux débats et donc aux votes ?

Finalement on reproche à l’un d’être partout en parvenant soit même à être nul part, je trouve que les arguments manquent de matières, il serait temps que nos députés soient conscients de leurs responsabilités.

Poussons plus loin et plus haut, se joue en ce moment les places si chères du Sénat, 58O Sièges en France pour 100 aux états Unis… pour une moyenne de 103 participants aux assemblées…

Qui a dit plus haut, plus juste plus sage…?

Un uthopiste sûrement

Un sénateur présent une seul fois, touche 78OO € par Mois et une fois en retraite, en percevra 70 % à vie, aucun élu, d’aucun bord ne trouve à redire, et aucun n’estime qu’il est tant d’équilibrer à l’heure où des individus ont moins que « Rien » au point d’en perdre la vie.

Gwemaline…

( 8 septembre, 2008 )

Le Fichier Edvige…et autres

fichieredvige.jpg 

Oui, je sais qu’en tant que blogueuse et je suis parfaitement consciente de m’exposer esprit en avant aux espions du net, par besoin boulémique d’expression et de partage.

Oui, je n’ignore pas que mon adresse IP me contraint d’être pistée et donc me classifie au travers de mes propos, si ce n’est au regard des politiciens ce sera dans le vôtre, mais je les assume parce que mes pensées restent humanistes.

Oui, je sais comme chacun , que nous sommes reconnaissables au travers tant de tâches de notre quotidien, nous avons à l’esprit que cela à aussi permis d’arrêter le pire de l’humanité si le sens transparaît encore dans leurs actes et leurs pensées obscurs.

Oui, je fais la démarche d’évoquer une portion de vie clairement ou partiellement pour des raisons personnelles.

Oui, j’ai conscience que cela m’expose psychologiquement aux quelques individus qui me connaissent, qui voudraient saisir l’opportunité d’exploiter des informations, et j’avoue que cela est déjà arrivée, et pourtant je choisis de prendre le risque à nouveau, parce que la peur n’évite aucun danger, et qu’elle ne fait pas avancer.

Oui, je fais le choix toutefois de conserver mon anonymat pour la majeure partie de mes lecteurs, par prudence pour les miens comme moi-même, anonymat subjectif comme je l’ai précédement exposé.

Oui, je choisis de m’impliquer dans la vie scolaire de mes enfants, et j’imagine par évidence que mon nom transparaîtra dans l’administratif associatif, comme je peux l’être pour la sécu, la mutuelle, la banque, mon travail, ma carte de supérette, et autre, puisque je les donne volontiers sans me poser de question.

Oui, je choisis de suivre des formations et je rempli régulièrement des formulaires qui donnent une traçabilité saisissable à tous offices mandatés, exploitables légalement pour raisons graves voir dites « d’état ».

Oui, il me parait évident qu’un jour, je m’avancerai auprès du milieu politique où je m’impliquerai et là aussi cela demandera de l’encre versée comme cela a toujours existé, avant de prétendre y adhérer mais là personne n’y trouveras à redire, et pourtant aujourd’hui je ne puis participer aux échanges au sein d’un parti, sans avoir complété mon chèque et versé ma cotisation.

Oui, je déplore que l’on fasse croire aujourd’hui aux votants qu’il s’agit de quelque chose de nouveau donc portant dorénavant atteinte à nos libertés.

Toutes associations et administrations ont toujours fonctionné sans que quiconque n’y trouve à redire.

Alors aujourd’hui, je m’interroge, de cette polémique.

Je ne suis pas en phase avec toutes les initiatives de l’état et j’en subit déjà certaines, toutefois… Oui, je m’interroge sur cette capacité qu’à notre population à contester à ce à quoi elle à toujours adhéré, avec cette particularité d’en manipuler les faits et volontés, d’inquiéter et de démoraliser une population déjà plus que désespérée, pourquoi l’assombrir encore davantage, plutôt que d’avancer ensemble et exploiter toute cette énergie dans cette volonté d’agir, pour notre remise à flot.

Devons nous tant nous opposer, plutôt que nous unir pour mieux construire, certes  de la contestation est aussi née le progrès, mais n’y a-t-il pas un juste milieu entre ferme opposition et  contemplation ?

Effectivement, le cloisonnement associatif et parfois extrémistes de certaines initiatives associatives donnent des raisons de s’inquiéter, mais  nous ne savons qu’une miette de toute ses menaces dont on nous tient à l’écart pour raison d’état, c’est bien parce trop paniqueraient « évidement », et à raison.

Comment trouver le juste milieu de faire la démarche d’aider notre pays à avancer, et celle de ne pas se faire étrangler de règles et de préjugés, je ne sais.

je ne sais quel usage ils comptent en faire ?

Je ne sais pas, mais je me souviens avoir appris que ce sont parmi les meilleurs et dits les plus investis que des listes ont  été transmises avec les noms de tous les nôtres avant d’être exécutés, par loyauté, par patriotisme, par notions républicaines, ou tout bonnement humaines, et d’autre par dénonciation pure.

Oui, j’avoue, je reste prudente quant aux intentions finales… pourquoi ne bougeons nous pas davantage nous qui nous trouvons si impliqués, mais l’art de le faire savoir reste tout aussi important ?

Doit-on craindre de nos dirigeants qu’ils aient pensé jusquà douceur mieleuse d’un prénom féminin qui suggestivement maternel, endormirai nos craintes?

Sans doute vais- je paraître trés novice à nos politiciens même ceux de quartier, j’assume je le suis effectivement je ne demande qu’à comprendre, s’ils savent me justifier leurs inquiétudes objectivement, je suis à leur écoute des uns, des autres, mais parlons nous, soyons citoyens!!!

Gwemaline…

Un des réponses du 10/09/2008 8H30

Je souris, suite à mon article, ce matin je reçois dans ma boîte mail d’une adresse inconnue à qui je ne puis répondre…

Que le fichier « Edvige » signifie  :

(Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale)

Il  m’informe également que le gouvernement dément:

-la traçabilté et classification des états de santé des individus

 ce que je n’ai pas cité (sous réserve objective mais pas par faute de l’avoir lu ailleurs, mais largement tracé sur de nombreux supports)….

Et réfute également la mention :

- leur sexualité

Ce que je me suis gardée d’ajouter également, soit dit en passant, je ne suis pas forcément choquée que les enfants de 13 ans ayant des actifs répréhensibles soient englobés dans un fichier de police… 

Et comme un de mes lecteurs semble très attentif à mes mises à jour, j’en profite pour le remercier de son attention toute particulière et me ferait un plaisir de partager même de façon « Anonyme » avec ce correspondant asexué, après tout ce n’est pas le sujet… Il me fait parvenir ceci…   

http://blog.lefigaro.fr/threard/2008/09/les-maladresses-du-fichier-edv.html 

Un ami complète cet article par cette information:

Les différents fichiers de renseignements en FranceJUDEX (gendarmerie) – fusionné avec le STIC dans le fichier ARIANE
Système judiciaire de documentation et d’exploitation

2 073 094 fiches

·         Créé en 1986, étendu en 1993 ;

·         Il contient des données sur les personnes, recueillies dans les procédures établies par les gendarmes ;

·         En 2007, il a été consulté 12 millions de fois.

STIC (police) – fusionné avec le JUDEX dans le fichier ARIANE
Système de traitement des infractions constatées

5 000 000 de personnes

·         Créé en 2001 ;

·         Il contient des renseignements issus des procès-verbaux sur les auteurs d’infractions et leurs circonstances, les personnes mises en cause et les victimes, les objets volés ;

·         En 2007, informations sur 35 millions de procédures, 38 millions d’infractions, plus de 10 millions d’objets volés.

FNAEG (gendarmerie et police)
Fichier national automatisé des empreintes génétiques

715 000 profils

·         Créé en 1998 ;

·         Etendu à tous l! es types de délits depuis la loi du 18 mars 2003 sur la sécurité intérieure ;

·         Plus de 30 000 traces non imputées ;

·         177 000 empreintes génétiques correspondant à des personnes condamnées ;

·         420 000 pour des individus mis en cause…

FAED (gendarmerie et police)
Fichier automatisé des empreintes digitales

2 800 000 empreintes

·         Créé en 1987 ;

·         Il contient des empreintes digitales et palmaires ;

·         En 2 007, il a été consulté 21 000 fois ;

·         Le taux d’élucidation des traces était de 16 %.

DST (police) – fusionnerait avec les fiches des RG dans le fichier EDVIGE
Direction de la surveillance du territoire

·         Il contient des informations sur les personnes physiques, les entreprises, des données documentaires, et reçoit des informations classifiées des services étrangers ;

·         Protégé par le secret défense, il n’est pas soumis au même régime juridique que les autres, aucune donnée n’est communiquée.

RG (police) – fusionnerait avec les fiches de la DST dans le fichier EDVIGE
Re! nseignements généraux

2 600 000 individus

  • Un décret de 1991 autorise les RG à collecter des données nominatives (physiques, activités politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales) si les personnes peuvent porter « atteinte à la sûreté de l’Etat ou à la sécurité publique », ou « jouent un rôle politique, économique, social ou religieux significatif » et que ces informations sont « nécessaires pour donner au gouvernement ou à ses représentants les moyens d’apprécier la situation politique, économique ou sociale et de prévoir son évolution ».

SDRF (gendarmerie)
Fichier administratif de suivi des titres de circulation délivrés aux personnes sans domicile ni résidence fixe

171 545 fiches

·         Créé en 1994, modifié en 2005

·         Les informations nominatives sur les SDF sont conservées six mois après leur sédentarisation ou jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 80 ans

·         Le SDRF peut être consulté par la police, les services préfectoraux, le trésor et le ministère de la santé

SALVAC (gendarmerie et police)
Système d’analyse et de liens de la violence associée au crime

·         Créé en 2003 ;

·         Il vise à mettre en évidence le caractère sériel des crimes, et contient des renseignements sur des infractions graves, meurtres, assassinats, empoisonnements, acte s de torture et de barbarie, enlèvements, viols, agressions! sexuelles sur mineurs, entraînant un délit puni de plus de cinq ans d’emprisonnement.

FRP (gendarmerie et police)
Fichier des personnes recherchées

392 000 noms

·         Créé en 1996, moditié en 2005 pour permettre des connections avec le système européen Schengen (SIS) ;

·         Il contient des renseignements sur les personnes sous le coup d’un mandat d’arrêt ou de justice, en fuite, faisant l’objet de recherches de police judiciaire,ou de personnes interdites d’entrée sur le territoire ;

·         En 2007, il a été consulté 54 millions de fois par la police et les préfectures.


Je t’en remercie

123
Page Suivante »
|