• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008
( 26 septembre, 2008 )

Protégé : Une présence sans nom.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans LA CHERCHANTE,LA FEMME par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 26 septembre, 2008 )

Les Frères existent encore!!!!!!!!

Les Frères existent encore!!!!!!!! dans LA FEMME pt7927 

Une texte fort une musique moderne mais le fond reste important

Vous voulez l’écouter mais le fond du site est toujours actif, cliquez sur le titre de l’article et ensuite la bare du lecteur de musique, je vous souhaite une bonne écoute, puis si ce texte entre en vous comme un rappel évident, quelque soit votre appartenance, votre foi, votre carte politique, votre compte en banque… copiez ce texte où je vous l’envoi mais levez vous, unissez vous, soutenez vous, souvenez vous…


On parle de frère, on parle de sang, on parle de respect
On parle de ceux qui ne sont jamais partis, ceux qui sont restés
Malgré les coups et les colères, malgré les claques et les galères
Ceux qui se rappèleront toujours du mot amitié
Ceux qui te parlent et que leur regard est sincère
Ceux qui te prennent sur leur dos pour sauter une barrière
Ceux qui ne connaissent pas la peur quand on marche ensemble
Ceux qui on le même cri la même foi même quand le coeur tremble
Mais ce monde a perdu tous sens d’unité,
Tout sens d’humilité, le bon sens c’est arrêté,
Les soldats tombent la trahison en bouche
Mort de regret, et le soleil se couche
Sur la nuit de ceux qui avaient leur noms gravés dans leur prières
Qui aurait pu dire aujourd’hui qu’ils ont pavé leur vie d’hier ?
C’est pour ça que j’en ait fait mon combat
Et je vais gardé les miens aussi longtemps que mon coeur tiendra

The sun don’t shine forever
Faut qu’on se lève, faut qu’on se bouge,
Faut qu’on se parle et faut qu’on se batte together
Autour de nous il y a trop de gens qui perdent le nord
Il faut qu’on reste fort et qu’on y croit encore
The sun don’t shine forever
Faut qu’on se lève, faut qu’on se bouge,
Faut qu’on se parle et faut qu’on se batte togehter
Autour de nous il y a trop de gens qui perdent le nord,
Il faut qu’on reste fort, Les frères existent encore

S’il fallait qu’un jour ce monde soit plus fort que moi
Et qu’il m’enlève tous les miens tout autour de moi,
Ce sera the perfect time to say goodbye
Je partirais le coeur fier with a tear in my eye
Alors on s’attache et on lâche pas
On a un code d’honneur sur un frère, on crache pas
Les mots, on les mâches pas, les promesses, on les casses pas
Si y en a un de nous qui reste, on reste tous et on passe pas
On sait ce qui nous unis, on sait ce qui nous détruit
On sait que trop donner, peut nous revenir en mépris
On sait que tout ce qui monte redescend
Alors on ne prends rien pour acquis et on avance a pas prudent
Dans les hauts, dans les bas, faut rester entier
S’il y a des vents qui soufflent, frère, faut rester ancré
C’est pour ça que j’en n’ai fait mon combat,
Et je vais garder les miens aussi longtemps que mon coeur tiendra

The sun don’t shine forever
Faut qu’on se lève, faut qu’on se bouge,
Faut qu’on se parle et faut qu’on se batte together
Autour de nous il y a trop de gens qui perdent le nord
Il faut qu’on reste fort et qu’on y croit encore
The sun don’t shine forever
Faut qu’on se lève, faut qu’on se bouge,
Faut qu’on se parle et faut qu’on se batte togehter
Autour de nous il y a trop de gens qui perdent le nord,
Il faut qu’on reste fort, Les frères existent encore {x2}

fraternit dans Les chansons que j'aime...

( 25 septembre, 2008 )

La sanction va elle vraiment tomber ?

 La  sanction va elle vraiment tomber ? dans DROITS  et DEVOIRS DE L'HOMME 20071001AssembléeInside

Bernard Accoyer (Président de l’Assemblée Nationale) souhaite instaurer une sanction à l’encontre de l’absentéisme observé à la Chambre des députés.

Qui soit dit en passant est déjà prévu dans le règlement lu et approuvé par nos élus avant de siéger.

Le figaro ce matin annonce une sanction qui toucherai plus d’un tiers de l’indemnité pour les élus qui auront pris part de moins de deux tiers des scrutins.

Il me paraît essentiel que lorsque l’on décide librement de prendre un engagement pour porter la voix de la population, l’on est le devoir de s’y soumettre avec rigueur.

Le montant de salaire versé la plupart des cas en cumuls de mandats pour des actes inaccomplis me semblent scandaleux  à une heure ou l’on impose l’effort collectif, financier et morale.

Il est grand temps que les élus de tous bords est à répondre de leur inactions, de leur dés-engagement ayant portés serment envers les électeurs, et l’état qui les représente.

Je garde des réserves entre l’annonce et l’application en règle, puisqu’elle aurait dû être effective de longue date.

Quelle peut être la réelle motivation d’un élu qui se présente à ces postes là, pour ne finalement jamais se rendre aux débats et donc aux votes ?

Finalement on reproche à l’un d’être partout en parvenant soit même à être nul part, je trouve que les arguments manquent de matières, il serait temps que nos députés soient conscients de leurs responsabilités.

Poussons plus loin et plus haut, se joue en ce moment les places si chères du Sénat, 58O Sièges en France pour 100 aux états Unis… pour une moyenne de 103 participants aux assemblées…

Qui a dit plus haut, plus juste plus sage…?

Un uthopiste sûrement

Un sénateur présent une seul fois, touche 78OO € par Mois et une fois en retraite, en percevra 70 % à vie, aucun élu, d’aucun bord ne trouve à redire, et aucun n’estime qu’il est tant d’équilibrer à l’heure où des individus ont moins que « Rien » au point d’en perdre la vie.

Gwemaline…

( 24 septembre, 2008 )

Protégé : Les Tétramorphes voir site http://stores.lulu.com/gwemaline

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans LES TETRAMORPHES par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 24 septembre, 2008 )

 

Merci de respecter la propriété intellectuelle.

Gwemaline…

( 21 septembre, 2008 )

Protégé : La transmission voir http://stores.lulu.com/gwemaline

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans LA TRANSMISSION par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 19 septembre, 2008 )

Comprendre l’instruction égyptienne

Comprendre l'instruction égyptienne dans 1 er Fraction 

Les égyptiens avaient compris que le pouvoir

ne se trouvait pas dans la domination

mais dans la sagesse 

ATLANTIDE

http://www.dailymotion.com/Image-in/video/x5mej9_lecole-des-mysteres-13_travel 

Comprendre le sens d’un symbole pour ne pas en détourner son usage.

A voir revoir et surtout comprendre

http://www.dailymotion.com/relevance/search/l%2527oeil%2Bd%2527horus/video/x6iz5o_loeil-dhorus-1ere-partie_news

 

http://www.dailymotion.com/relevance/search/l%2527oeil%2Bd%2527horus/video/x6j0he_loeil-dhorus-2eme-partie_lifestyle

 

http://www.dailymotion.com/video/x5mev6_loeil-dhorus-23_travel

 

 

 

Oeil d’Orus symbole de l’école de mystère…

En charge de s’instruire pour mener les peuples

vers une élévation spirituel…

Les yeux sont des terminaisons nerveuses,

sont l’aspect apparent du fonctionnement du cerveau…

La notion de paliers d’instructions…

Instruction générale des lois de l’univers,

et maîtrise des énergies du corps…

Ecoutez…

( 11 septembre, 2008 )

Protégé : La responsabilité

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans LA RESPONSABILITE par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 9 septembre, 2008 )

Protégé : Oyez!!! Osez!!! voir http://stores.lulu.com/gwemaline

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans OYEZ!!! OSEZ!!! par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 8 septembre, 2008 )

Le Fichier Edvige…et autres

fichieredvige.jpg 

Oui, je sais qu’en tant que blogueuse et je suis parfaitement consciente de m’exposer esprit en avant aux espions du net, par besoin boulémique d’expression et de partage.

Oui, je n’ignore pas que mon adresse IP me contraint d’être pistée et donc me classifie au travers de mes propos, si ce n’est au regard des politiciens ce sera dans le vôtre, mais je les assume parce que mes pensées restent humanistes.

Oui, je sais comme chacun , que nous sommes reconnaissables au travers tant de tâches de notre quotidien, nous avons à l’esprit que cela à aussi permis d’arrêter le pire de l’humanité si le sens transparaît encore dans leurs actes et leurs pensées obscurs.

Oui, je fais la démarche d’évoquer une portion de vie clairement ou partiellement pour des raisons personnelles.

Oui, j’ai conscience que cela m’expose psychologiquement aux quelques individus qui me connaissent, qui voudraient saisir l’opportunité d’exploiter des informations, et j’avoue que cela est déjà arrivée, et pourtant je choisis de prendre le risque à nouveau, parce que la peur n’évite aucun danger, et qu’elle ne fait pas avancer.

Oui, je fais le choix toutefois de conserver mon anonymat pour la majeure partie de mes lecteurs, par prudence pour les miens comme moi-même, anonymat subjectif comme je l’ai précédement exposé.

Oui, je choisis de m’impliquer dans la vie scolaire de mes enfants, et j’imagine par évidence que mon nom transparaîtra dans l’administratif associatif, comme je peux l’être pour la sécu, la mutuelle, la banque, mon travail, ma carte de supérette, et autre, puisque je les donne volontiers sans me poser de question.

Oui, je choisis de suivre des formations et je rempli régulièrement des formulaires qui donnent une traçabilité saisissable à tous offices mandatés, exploitables légalement pour raisons graves voir dites « d’état ».

Oui, il me parait évident qu’un jour, je m’avancerai auprès du milieu politique où je m’impliquerai et là aussi cela demandera de l’encre versée comme cela a toujours existé, avant de prétendre y adhérer mais là personne n’y trouveras à redire, et pourtant aujourd’hui je ne puis participer aux échanges au sein d’un parti, sans avoir complété mon chèque et versé ma cotisation.

Oui, je déplore que l’on fasse croire aujourd’hui aux votants qu’il s’agit de quelque chose de nouveau donc portant dorénavant atteinte à nos libertés.

Toutes associations et administrations ont toujours fonctionné sans que quiconque n’y trouve à redire.

Alors aujourd’hui, je m’interroge, de cette polémique.

Je ne suis pas en phase avec toutes les initiatives de l’état et j’en subit déjà certaines, toutefois… Oui, je m’interroge sur cette capacité qu’à notre population à contester à ce à quoi elle à toujours adhéré, avec cette particularité d’en manipuler les faits et volontés, d’inquiéter et de démoraliser une population déjà plus que désespérée, pourquoi l’assombrir encore davantage, plutôt que d’avancer ensemble et exploiter toute cette énergie dans cette volonté d’agir, pour notre remise à flot.

Devons nous tant nous opposer, plutôt que nous unir pour mieux construire, certes  de la contestation est aussi née le progrès, mais n’y a-t-il pas un juste milieu entre ferme opposition et  contemplation ?

Effectivement, le cloisonnement associatif et parfois extrémistes de certaines initiatives associatives donnent des raisons de s’inquiéter, mais  nous ne savons qu’une miette de toute ses menaces dont on nous tient à l’écart pour raison d’état, c’est bien parce trop paniqueraient « évidement », et à raison.

Comment trouver le juste milieu de faire la démarche d’aider notre pays à avancer, et celle de ne pas se faire étrangler de règles et de préjugés, je ne sais.

je ne sais quel usage ils comptent en faire ?

Je ne sais pas, mais je me souviens avoir appris que ce sont parmi les meilleurs et dits les plus investis que des listes ont  été transmises avec les noms de tous les nôtres avant d’être exécutés, par loyauté, par patriotisme, par notions républicaines, ou tout bonnement humaines, et d’autre par dénonciation pure.

Oui, j’avoue, je reste prudente quant aux intentions finales… pourquoi ne bougeons nous pas davantage nous qui nous trouvons si impliqués, mais l’art de le faire savoir reste tout aussi important ?

Doit-on craindre de nos dirigeants qu’ils aient pensé jusquà douceur mieleuse d’un prénom féminin qui suggestivement maternel, endormirai nos craintes?

Sans doute vais- je paraître trés novice à nos politiciens même ceux de quartier, j’assume je le suis effectivement je ne demande qu’à comprendre, s’ils savent me justifier leurs inquiétudes objectivement, je suis à leur écoute des uns, des autres, mais parlons nous, soyons citoyens!!!

Gwemaline…

Un des réponses du 10/09/2008 8H30

Je souris, suite à mon article, ce matin je reçois dans ma boîte mail d’une adresse inconnue à qui je ne puis répondre…

Que le fichier « Edvige » signifie  :

(Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale)

Il  m’informe également que le gouvernement dément:

-la traçabilté et classification des états de santé des individus

 ce que je n’ai pas cité (sous réserve objective mais pas par faute de l’avoir lu ailleurs, mais largement tracé sur de nombreux supports)….

Et réfute également la mention :

- leur sexualité

Ce que je me suis gardée d’ajouter également, soit dit en passant, je ne suis pas forcément choquée que les enfants de 13 ans ayant des actifs répréhensibles soient englobés dans un fichier de police… 

Et comme un de mes lecteurs semble très attentif à mes mises à jour, j’en profite pour le remercier de son attention toute particulière et me ferait un plaisir de partager même de façon « Anonyme » avec ce correspondant asexué, après tout ce n’est pas le sujet… Il me fait parvenir ceci…   

http://blog.lefigaro.fr/threard/2008/09/les-maladresses-du-fichier-edv.html 

Un ami complète cet article par cette information:

Les différents fichiers de renseignements en FranceJUDEX (gendarmerie) – fusionné avec le STIC dans le fichier ARIANE
Système judiciaire de documentation et d’exploitation

2 073 094 fiches

·         Créé en 1986, étendu en 1993 ;

·         Il contient des données sur les personnes, recueillies dans les procédures établies par les gendarmes ;

·         En 2007, il a été consulté 12 millions de fois.

STIC (police) – fusionné avec le JUDEX dans le fichier ARIANE
Système de traitement des infractions constatées

5 000 000 de personnes

·         Créé en 2001 ;

·         Il contient des renseignements issus des procès-verbaux sur les auteurs d’infractions et leurs circonstances, les personnes mises en cause et les victimes, les objets volés ;

·         En 2007, informations sur 35 millions de procédures, 38 millions d’infractions, plus de 10 millions d’objets volés.

FNAEG (gendarmerie et police)
Fichier national automatisé des empreintes génétiques

715 000 profils

·         Créé en 1998 ;

·         Etendu à tous l! es types de délits depuis la loi du 18 mars 2003 sur la sécurité intérieure ;

·         Plus de 30 000 traces non imputées ;

·         177 000 empreintes génétiques correspondant à des personnes condamnées ;

·         420 000 pour des individus mis en cause…

FAED (gendarmerie et police)
Fichier automatisé des empreintes digitales

2 800 000 empreintes

·         Créé en 1987 ;

·         Il contient des empreintes digitales et palmaires ;

·         En 2 007, il a été consulté 21 000 fois ;

·         Le taux d’élucidation des traces était de 16 %.

DST (police) – fusionnerait avec les fiches des RG dans le fichier EDVIGE
Direction de la surveillance du territoire

·         Il contient des informations sur les personnes physiques, les entreprises, des données documentaires, et reçoit des informations classifiées des services étrangers ;

·         Protégé par le secret défense, il n’est pas soumis au même régime juridique que les autres, aucune donnée n’est communiquée.

RG (police) – fusionnerait avec les fiches de la DST dans le fichier EDVIGE
Re! nseignements généraux

2 600 000 individus

  • Un décret de 1991 autorise les RG à collecter des données nominatives (physiques, activités politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales) si les personnes peuvent porter « atteinte à la sûreté de l’Etat ou à la sécurité publique », ou « jouent un rôle politique, économique, social ou religieux significatif » et que ces informations sont « nécessaires pour donner au gouvernement ou à ses représentants les moyens d’apprécier la situation politique, économique ou sociale et de prévoir son évolution ».

SDRF (gendarmerie)
Fichier administratif de suivi des titres de circulation délivrés aux personnes sans domicile ni résidence fixe

171 545 fiches

·         Créé en 1994, modifié en 2005

·         Les informations nominatives sur les SDF sont conservées six mois après leur sédentarisation ou jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 80 ans

·         Le SDRF peut être consulté par la police, les services préfectoraux, le trésor et le ministère de la santé

SALVAC (gendarmerie et police)
Système d’analyse et de liens de la violence associée au crime

·         Créé en 2003 ;

·         Il vise à mettre en évidence le caractère sériel des crimes, et contient des renseignements sur des infractions graves, meurtres, assassinats, empoisonnements, acte s de torture et de barbarie, enlèvements, viols, agressions! sexuelles sur mineurs, entraînant un délit puni de plus de cinq ans d’emprisonnement.

FRP (gendarmerie et police)
Fichier des personnes recherchées

392 000 noms

·         Créé en 1996, moditié en 2005 pour permettre des connections avec le système européen Schengen (SIS) ;

·         Il contient des renseignements sur les personnes sous le coup d’un mandat d’arrêt ou de justice, en fuite, faisant l’objet de recherches de police judiciaire,ou de personnes interdites d’entrée sur le territoire ;

·         En 2007, il a été consulté 54 millions de fois par la police et les préfectures.


Je t’en remercie

12
Page Suivante »
|