( 27 avril, 2008 )

La mandragore

srzr5dkc.jpg 

Plante que je ne connaissais pas, jusqu’à il a quelques mois,

C’est en lisant le poème de François un Ami que j’ai été intrigué par ce mot, il a dans sa prononciation déjà quelque chose d’intrigant.

Alors bien sûr comme à mon habitude je cherche ce que signifie ce terme mais un peu frustré du peu de résultat je lui pose la question.

« Ecoutes j’ai cherché mais je  trouve pas vraiment ce que ça signifie »

Et là il me conte la légende de « La mandragore »

Une légende fort ancienne, datant de la nuit de temps transmet que lorsque que l’on condamnait les prisonniers à la pendaison, ceux-ci durant la sentence à leur dernier souffle avait une érection, chose vérifiée depuis donc je n’en suis pas étonnée mais il poursuit, …sa dernière semence poursuivant sa course tombe au sol, et quelque temps après, surgit, une petite pousse…

La mandragore apparaît c’est une plante verte sauvage et médicinale que l’on trouve dans le sud je comprend alors le pourquoi le mot m’était complètement étranger, mais il poursuit…

La plante profite grandit puis vient le temps du fruit on ne parle pas de sa fleur mais je la devine juste avant et ce fruit grossissant, en l’observant on croit y reconnaître la silhouette d’un petit homme,…

Mais l’essentiel, du pourquoi de ce symbole si l’on souhaite en percvoir un symbole, je repense à ces pensées philosophiques et matérialistes, qui estime que :

« Rien ne naît de rien, rien ne meurt pour rien…. »

Au-delà de cette légende j’apprends aussi….

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mandragore

http://site.voila.fr/medicherb/mandragore.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mandragore#.C3.89sot.C3.A9risme

|