( 8 mai, 2010 )

La tête dans le guidon!

La tête dans le guidon! dans LA CHERCHANTE bicycle-dead

La tête dans le guidon

Nombre d’entre nous se réveillent un jour observant ces années qui ont filé, les premiers signes d’essoufflement se font sentir, et le sentiment d’avoir laissé filer nos rêves, nos convictions avec la raison, celle de faire partie de cette société aux castes si bien marquées.

Travailler, s’unir, reproduire, se reproduire, et s’il nous reste un peu de temps, réussir, non pas selon soit mais au regard de la société, devenir cet être performant qu’elle attend de nous, afin de pouvoir mieux nous asservir.

J’ai la chance me dis-je aujourd’hui, d’avoir plutôt bien passé les épreuves, et aujourd’hui je veux faire ce que j’aime, l’argent n’en deviendra qu’un outil et non plus un but.

Fumisterie de l’esprit me dis-je parfois, ton projet sera-t-il un accomplissement collectif ou en sera t-il réduit à une autosatisfaction de tendre la main à d’autre ?

Je ne sais qu’une chose l’idée me ravie d’être une fibre entre des êtres aussi transparente qu’elle restera, cette discrétion me ravira.

J’ai la chance d’être aimée comment ne pas avoir envie que d’autre ressentent ce sentiment précieux ?

J’ai la chance d’être détestée… quelle chance de ne pas être transparente !

J’ai un rôle à jouer et il me semble le saisir aujourd’hui.

 Gwemaline…

|