• Accueil
  • > Recherche : homme femme egypte antique
( 30 mars, 2007 )

« Néfertiti »

nfertiti.jpg

Néfertiti signifiant « la belle est venue » 

Diminutif de Nefer Neferou Aton signifiant belle dans la beauté d’Aton. 

Une beauté faite femme, supposée fille du roi de Mitanni territoire situé entre la Caucase et la Mésopotamie, elle partira en pèlerinage en quête d’une statuette de la déesse « ISHTAR »  à rapporter à son père malade, elle devint l’épouse de Ay, fils du Pharaon Aménophis III, avant qu’il devienne lui même Pharaon Aménophis IV « Akhenaton » il devint son mari à l’âge de douze ans, elle mit au monde sept filles, elle fut une femme publique au côté de son époux, les plus beaux bustes furent sculpté par l’un de ses renommés admirateur «Djéhoutymès » c’est le célèbre Toutankhamon qui lui succéda. 

Elle est époustouflante de beauté enivre les hommes sur son passage, ainsi elle règne admirée adulée par ses ouailles, elle-même sous l’emprise du Dieu soleil « Ré », toutefois hormis cette beauté plastique elle est une femme de tempérament elle influencera les décisions de son époux, mère, épouse, reine, femme, précurseuse, elle fera évoluer les mentalités, ainsi elle sera parmi les seules reines à être représenté en de nombreuses scènes, après sa mystérieuse disparition… 

Même sa tombe ne fut jamais découverte, mort subite, recluse après le décès de son époux? 

Elle fut pourtant au côté de Toutankhamon un temps elle n’était pas sa mère mais sa belle mère puisqu’il était le fils de son mari et de sa seconde épouse Kuya, on ne connaît pas l’issu de cette séduisante épopée, trop présente en son règne elle sera volontairement ignorer dans les prochaines références. 

Plus et plus encore de légende, de suppositions de mystères…

Visitez…       http://antique.mrugala.net/Egypte/Pharaons/Nefertiti/Nefertiti.html 

Gwemaline… 

( 16 mars, 2007 )

« L’homme et la femme dans le foyer… »

Selon les égyptologues;

L’homme et la femme dans les foyers de l’égypte antique étaient égaux en tout, ainsi ils étaient représentés assis siégeants et gouvernants sur le même pouvoir en toutes choses et toutes décisions, la parité de notre époque peut effectivement que rougir de cette observation…

Une observation sur la position de chacun l’homme assis en tailleur est là tenu au biceps et de l’autre main de l’épouse à l’épaule, ce sont deux points d’énergie, si l’homme donnait sa semance pour la pérénité, la femme elle apportait son énergie ainsi sa force à son époux…

Les enfants en bas index posés sur les lèvres, sont dans l’obéisance, l’écoute et le respect de l’adulte, la notion non pas d’infériorité, mais dans l’instruction et l’écoute de leurs aînés qu’il n’était pas question de contredire…

Gwemaline…

|