( 24 août, 2007 )

L’épicurienne…

Je vais y venir… patience

( 24 août, 2007 )

Merci Antoine

( 3 mai, 2007 )

Fée,… Ange… ou démon vétu de blanc…

lxjfwkoc1.jpg

Cette image m’inspire…..

Hors de la beauté de la femme, elle est le blanc que j’aime pour la luminosité, le rayonnement que nous renvoie cette couleur qui n’en ai pas, elle est là,… puis elle n’est plus, si présente… et si éphémère à la fois, elle est pureté…, la position sensuelle du corps, l’ondulation de ses hanches qui reflète la féminité, la position de ses mains qui encadrent la lueur celle d’une âme, et d’un coeur gros comme « ça », la finesse de ses mains délicates, entre la femme et l’enfant dans le regard comme l’attitude, celui d’une femme presque apeurée ou triste, elle porte les ailes de la fée et de l’ange, qui protège l’être pure mais qui invite aussi ceux qu’elle aime à l’abri de son cœur, mais elles sont aussi celles qui lui permettent de s’éloigner.

Mais dans cette attirance n’est elle pas presque diabolique, jubjuguante n’est elle pas en train de jouer de son pouvoir, prends elle concience de cette force qui est en elle au point d’en user, en abuser…

Elle reflète sans doute ce que j’aimerai être, protectrice, douce et fragile à la fois pour tout ceux que j‘aime pour ne pas sombrer dans l’amertume, garder une part de l’enfant qui s’autorise à rêver ….toujours mais aussi la femme qui tient tête aux attaques bien d’avantage en pensant aux siens jusqu’à en oublier de se protéger elle-même….

Pour ce qui est de cette prise de concience de l’emprise sur l’autre je ne crois pas que je sois dans ce registre là… je lui laisse cet part de mystère là, ce n’est pas moi de le définir pour moi-même.

Comme une esquisse elle s’estompe mais jamais ne s’efface des mémoires envahies…

Gwemaline…..

( 31 mars, 2007 )

« infiniment femme »

A nombre de nos congénaires masculins la femme en générale paraît complexe, qui se trouve être cette femme? comment fonctionnons nous? que cherchons nous?

Gwemaline…

( 17 mars, 2007 )

« Juste un mot aujourd’hui »

miangemidmon.jpg

Quelle aventure passionnante s’ouvre en chacun de nous au travers de toute réflexion , un voyage au coeur de soi.

Au plus profond de chacun de nos êtres, de nos immuables vérités, aussi nombreux serons nous aussi riches elles grandiront.

Je ne vous suis pas,  je ne respirerai jamais au travers vous, mais j’accepte d’être un maillon de cette chaine de discutions,  d’ouverture vers l’autre donc de soi…

Gwemaline… 

( 10 mars, 2007 )

anglik.jpg

123
« Page Précédente
|