( 11 mai, 2007 )

Un coin de paradis

iles41.vignette1.jpg

 

Un coin de paradis au fin fond de l’esprit,

au fond du coeur,

le calme juste le bruit des vagues

qui claquent légèrement bercées par la brise.

Gwemaline…

( 11 mai, 2007 )

Protégé : La liberté

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans DROITS et DEVOIRS DE L'HOMME,INITIES,LIBERTE par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
( 3 mai, 2007 )

Le 3 Mai 2007

butterfly100111.gif

Plus je reviens plus je m’éloigne de ce lieu où je ne trouve plus ma place, parfois je suis attentive, mais je sais que je ne serais pas en phase avec ce que l’on veut mettre en place au bureau, on veut m’imposer plus qu’une méthode aprés tant d’année de ce que je croyais de la confiance, l’on estime que mes années d’expérience ne sont que du vent…

Il ne s’agit pas d’orgueil mais de bon sens, si ma méthode est dorénavant à jetter, c’est que l’on m’a menti.

Je ne donnerai plus rien surtout pas mon autonomie que je ne lâcherai plus, rien ne justifie que l’on m’impose, si ce n’est un orgueil de résulltat fixé dans un esprit de challenge… et dont je ne serait pas l’outil…

Indépendante je suis, indépendante je resterais.

Ce fruit là est trop goûteux pour le laisser flétrir sous le regard de ce qui deviendrai mépris à la première relâche…

Ils ne m’obligeront pas à devenir comme eux…

Gwemaline… 

( 3 mai, 2007 )

Qui va là?

gibrantoile.gif

 (soit vous cliquez sur les rubriques qui vous interessent à droite soit vous vous laissez porter et voyagez quelques intants avec moi…)

A vous qui reconnaitrez en mes écrits l’esprit de votre quète… ne m’en veuillez pas si beaucoup de ces écrits sont protégés et vont le rester un petit moment, ils font parti de si ce n’est mon jardin secret, d’un devoir de réserve…

Ce ne sont que mes propres réflexions, aucune fierté juste des ressentis.

Si vous êtes dans une impasse pour démarrer vos propres travaux, j’espère que vous serez suffisament conscient pour ne pas copier, mais tous juste trouver votre propre fil.

J’ai eu une fois et sans doute malheureusement pas la dernière…, la mauvaise surprise de lire mes mots dans des feuillets que je sais plus qu’inspiré de chez moi, puisqu’il s’est trouvé que j’ai lu,… alors… le silence certe la fraternité volontier… mais plus que tout l’honneteté…, alors si le « copier coller » est un outil facile, il ne vous fera en rien avancer, à vos méninges,….

Ce n’est pas une vue de l’esprit c’est à ce jour plus de 118 800 pages imprimées, ce qui signifie que plus de la moitié d’entre vous conserve mes écrits, seulement 1/10 ième d’entre vous me font partager les leurs, je vous laisse y réfléchir…

Vous recherchez quelque chose qui vous a mené sur mon blog…, mais les  catégories sont nombreuses et ça vous paraît compliqué…, à droite plus haut vous avez de quoi rechercher plus précisément le sujet à nouveau.

Je vous ai ouvert un forum que vous trouverez en bas des catégories vous pouvez y participez facilement et librement, y ajouter des débats de votre choix tant qu’ils restent dans l’esprit de ce blog, et que la réthorique employée soit respectueuse…

Gwemaline…

( 3 mai, 2007 )

« La richesse du coeur »

dyn004original505524pjpeg34338584f3dd73469806cc342144fc30f6c46.jpg

Plus je grandis dans mon inspiration, plus elle me porte vers la philosophie du coeur, je me trouve bien plus élévée par l’or impalpable de l’âme que celle saisissable et éphémère d’un gros chèque même si je reste consciente qu’il contribuera à me faciliter le rêve… 

Gwemaline…

( 3 mai, 2007 )

Fée,… Ange… ou démon vétu de blanc…

lxjfwkoc1.jpg

Cette image m’inspire…..

Hors de la beauté de la femme, elle est le blanc que j’aime pour la luminosité, le rayonnement que nous renvoie cette couleur qui n’en ai pas, elle est là,… puis elle n’est plus, si présente… et si éphémère à la fois, elle est pureté…, la position sensuelle du corps, l’ondulation de ses hanches qui reflète la féminité, la position de ses mains qui encadrent la lueur celle d’une âme, et d’un coeur gros comme « ça », la finesse de ses mains délicates, entre la femme et l’enfant dans le regard comme l’attitude, celui d’une femme presque apeurée ou triste, elle porte les ailes de la fée et de l’ange, qui protège l’être pure mais qui invite aussi ceux qu’elle aime à l’abri de son cœur, mais elles sont aussi celles qui lui permettent de s’éloigner.

Mais dans cette attirance n’est elle pas presque diabolique, jubjuguante n’est elle pas en train de jouer de son pouvoir, prends elle concience de cette force qui est en elle au point d’en user, en abuser…

Elle reflète sans doute ce que j’aimerai être, protectrice, douce et fragile à la fois pour tout ceux que j‘aime pour ne pas sombrer dans l’amertume, garder une part de l’enfant qui s’autorise à rêver ….toujours mais aussi la femme qui tient tête aux attaques bien d’avantage en pensant aux siens jusqu’à en oublier de se protéger elle-même….

Pour ce qui est de cette prise de concience de l’emprise sur l’autre je ne crois pas que je sois dans ce registre là… je lui laisse cet part de mystère là, ce n’est pas moi de le définir pour moi-même.

Comme une esquisse elle s’estompe mais jamais ne s’efface des mémoires envahies…

Gwemaline…..

12
« Page Précédente
|