( 8 avril, 2007 )

« Pâques »

paquescloches.jpg

Quand j’étais enfant la légende que l’on m’a transmise, disait que les cloches étaient parties jusqu’à Rome qu’elles seraient de retour dans la nuit de pâques, et le matin je retrouvais mes oeufs, si par bonheur mes parents avaient pu me les acheter. 

Mais j’ai grandi et appris cette autre culture terrestre mélée au spirituel…

paquesdali1.jpg    

Origine de la fête de pâques

Jésus de Nazareth fils et messie de Dieu, fils de la vierge Marie élevé par Joseph le charpentier, a souffert et a été crucifié à Golgotha une colline proche de Jérusalem sous le règne de Pons Pilate  influencé par ses ministres.

Il condamnera Jésus un vendredi, qui deviendra « Vendredi Saint ».

Le corps sans vie de jésus déposé dans une grotte fermé d’un bloc de pierre, sera trouvé le « Lundi »(Pâques) entrouverte et vide.

Jésus ressuscité d’entre les mort venait porter la parole d’espoir à  ses disciples, qui heureux allèrent porter la bonne parole…

Un repas fut célébré en l’honneur de sa résurrection, ainsi fut sacrifié « l’Agneau (sacré) Pascal ».

L’agneau qui devint le symbole des enfants sacrifiés, par le Roi qui à la naissance de Jésus se sentant menacé par l’annonce de la naissance de l’élu, décida de faire tuer les garçons dans tous les foyers, les soldats marquaient les portes des foyers dessimés, certaine famille  eurent pour ruse de verser le sang de leur précieux agneaux pour faire croire aux soldats qu’ils étaient déjà passés.

Les empreintes des clous ayant transpercés ses mains et ses pieds, devinrent le symbole a jamais d’une souffrance, celle d’un martyre qui a su pardonner à « ceux qui ne savaient pas ce qu’ils faisaient » nous dit la bible reprenant les paroles du prophète Jésus.

Depuis cette transmission elle est devenue au delà de cet hommage à l’un de nos premiers initiés, aux valeurs justes et bonnes, au delà de ses presque utopies, il voulait au plus profond de sa foi, la paix entre les homme et toute une humanité, d’autres hommes ont détournés sa parole, pour manipuler les populations….

Gwemaline…

( 6 avril, 2007 )

Les restaurants dans lesquels j’ai oeuvré.

http://reservation.vialandis.com/reservit/fiche_htl.php?userid=95304db644ff5e4426c417dc684be6fda073&hotelid=2874

A 17 ans 

Tenu en 1987, lors de mon stage d’application de restauration hôtellière, par une famille, qui m’a donné par son courage, sa détermination et ses coups de gueule, l’envi de me battre dans ma vie et pour la vie.

J’ai cotoyé tant de gens, comme je n’en avais jamais autant vu, d’un coup des salles complètes d’individus, qui respiraient la joie de vivre…

Des dimanche familiaux, pas la mienne, celles des clients, alors que mes mains brulées par la chaleur des assiettes, mes jambes douloureuses de n’avoir trop courus, mes biceps sensibilisés, par le poids des caisses de vins et autre manutention, l’esprit embrumé par la fatigue, mais si heureuse de vivre tout cela parmis eux…

Il ne s’agit pas de masochisme, mais de passion, celle d’un réel métier, je devenais serveuse, enfin telle, que je le souhaitais, avec encore tant de chose à acquérir…

http://www.hotel-ombremont.com/chapitre40_fr.html

A 18 ans

Appellé alors uniquement « Le bateau Ivre »  deux étoiles au Michelin, c’est là à peine dix huit ans, alors que je n’avais toujours pas mes résultats d’examen, que j’ai fait mes premiers pas dans le monde de la sommellerie, ce fut bref dure même parfois terrible, mais si formateur, j’ai appris l’art d’écouter le Maitre, qui rude tu étais  »René » Toi mon oncle, je t’ai haït, mais qu’est ce que tu m’as appris…

Mais saches, que je t’aime plus comme un frère, tu m’a redis souvent récement que jamais tu n’avais pu me considérer comme ta petite nièce, mais comme une petite soeur… alors ta soeur t’aime saches le…

http://www.marc-meneau-esperance.com/

18 ans passé

Toujours, dans ma dix huitième année je rentre dans ma bourgogne natale, où j’entre par un singulier destin, dans ce qui était alors un trois étoile michelin » L’espérance » de Marc Meneau.

Plus d’une année d’intense travail, de lumière, d’expériences en tous genres, j’aurai là, eu en main les plus belles pièces d’argenterie.

Servi, aperçu tant de personnalités, que cela me devint anodin, alors que je n’ététais, qu’une si jeune commise de restaurant….

Merci Monsieur Meneau et madame Meneau et Mamie qui ralait tant.

Aujourd’hui, vous traversez, une période sombre, je suis de tout coeur avec vous et votre épouse à vos côtés…

Vous faites preuve d’une grande humilité, si quelqu’un a le mérite d’avoir une seconde chance il s’agit bien de vous….

Et j’espère que  le petit Pierre sait la chance qu’il a de vous avoir pour parents.

http://www.hotel-le-sauvage.fr/

Pour des raisons sentimentales, je vais partir plus bas dans la bourgogne, là je réaprendrai l’humilité, mais respectée, je reprends confiance pour la suite de mon parcour…

J’aurai aussi fait différents établissement en extras au grés des besoins financiers, et parfois juste par souhait de me retrouver dans ce brouhaha de rire et de voix…

http://www.relaischateaux.com/fr/search-book/hotel-restaurant/levernois/

Vous verrez un décor et une ambiance différente de celle que j’ai respiré là-bas, les assiettes au soleil contemporain bleu et vert assortis, aux nappages et rideaux ne sont plus.

La variante, fut souhaité avec le changement de propriétaire.

J’ai moi appri avec Monsieur et Madame Crottet que je respecte infiniment, on les appelait « Madame » et « Chef », je suis arrivée demie chef de rang et repartie avec mes galons de Chef de Rang, par orgueil, mais ne l’ai compris que plus tard…

http://www.levernois.com/

Voilà, où je me suis nichée durant quelque années… au coeur de mes étendues bourguignonne à deux pas de Beaune…

http://www.caveau-des-arches.com/index2.html

Je vais les quitter, persuadée par celui que je croyais mon ami, mes nos incompatibilités d’humeurs ont eu raison de nos pas communs…

Toutefois si l’ambiance me faisait perdre mon souffle, là au creux et fond de cette cave aménagé dans les bations de Beaune,  ce que je prenais pour de la clostrophobie devait être en fait un changement de vie, ce fut un bel établissement qui a pris un trés bel envol, je te rends ce mérite qui est le tien « Marco », et je t’embrasse…

http://www.restaurantlegrandbleu.com/

Je surfe, ensuite d’une vague, dans ce restaurant me perfectionner en découpage de poissons et crustacés, la particularité caractériel du propriétaire du moment faisait alors grand bruit, lassée de ce non respect de l’individu, je poursuis ma route des découvertes…

Restaurant « la brelinette »

Etablissement brillant de sa simplicité mais aussi de sa modestie, il n’existe plus, mais c’est aussi là comme le destin de cet établissement que mon parcours dans la restauration va s’interompre, car j’espère que je reprendrais un jour le chemin de cette vie, de joie… si dure soit- elle…

La restauration pour moi…une école de vie et de survie parfois, mais quelle force j’en ai pris.

( 4 avril, 2007 )

Une négociatrice en immobilier…

Un métier riche  de savoir, ou la psychologie de l’individu, la perspicacité, et des règles de conduites sont indispensables…

Un jour je suis tombée sur ceci curieux ressenti, mon expérience est différente j’ai été négociatrice durant six années, mais le résultat au final ne fut pas moins amer.

http://agentcoimmobilier.blog.pacajob.com/index.php/post/2007/12/10/Limmobilier-%3A-nouveau-miroir-aux-alouettes?pub=1

( 4 avril, 2007 )

Plus qu’un métier, tout un art de vivre…

larmes.jpg

Plus qu’un simple métier j’ai vécu là en cette dizaine d’années des moments s’ils étaient fatiguants, d’une extrème intensité, gravés en moi comme une empreinte de savoir vivre.

J’essaierai de vous rendre, ce que l’on m’a donné, de vous faire partager la passion de ce métier aux richesses multiples.

Il est une part de ce que je suis devenue, parfois me manque.

J’étais bien là, au coeur de ces lueurs, ses reflets argentés, ces souliers vernis, ces tenues parfaitement repassées.

Cette rigueur, ce mécanisme parfaitement huilé, et même de ces quelques paillettes éphémères qui redonnaient l’éclats de tous les regards, les sourires de bien être, l’émerveillement des petits et des grands, et nous les acteurs de ce si beau spectacle.

Oui,… un spectacle car chaque fois que j’entrais en scène, qu’était la salle je tenais ce rôle, celui de donner dans la perfection, satisfaction, pour eux comme pour moi, des lieux magiques, où régnait un si bel « égrégore »…

Gwemaline…

( 3 avril, 2007 )

« Le mythe Osirien »

    hs80218.jpg 

Isis apporte en deux points »épaule et intérieur de l’avant bras »

l’énergie à son époux Osiris.

                      

Le liens Isis, Osiris, Horus 

Plus q’un lien une origine de plusieurs religions, qui n’en sont en fait qu’une seule. 

Geb et Nout

Descendants de Geb et Nout, frères et sœur de Seth, Nephtys, Osiris……

Thebes.Niveau_de_l_home_terre_-2 dans LE MYTHE OSIRIEN 

seth       

 Sept 

  nephtys    osiris         Isis

       Nephtys            Osiris               Isis  

                anubis         horus

                     Anubis                          Horus

Osiris coiffé d’une mitre blanche, frère et époux d’Isis, père de Horus, Dieu du bien, de la végétation, des crues, et de la vie éternelle, assassiné par son frère Seth et ressuscité par Isis. 

Isis représentée avec des ailes, épouse modèle d’Osiris, sœur de Nephtys parfois représentée avec des cornes incluant un disque solaire qui en fait sont le lien avec Hathor qui a materné son fils Horus, aidée de Nephtys et Thot (protecteur des scribes) 

Osiris et Isis trés proches, symbolisent deux forces jumelles et font des jaloux, entre autre Seth obscure force animal, qui amoureux de Isis et rongé par la jalousie organise un complot contre Osiris.

Il entreprend de commander un coffre en bois au dimension parfaite D’Osiris.

Il organise un repas, auquel il convit beaucoup de gens et propose une activité, celle que tous les membres présents entre tour à tour dans ce coffre…

seth

Sept

Peu méfiant chacun s’exécute mais quand arrive le tour d’Osiris, étant parfaitement adapté pour lui… Sept ordonne que l’on replace trés vite le couvercle et qu’on le celle avec du plomb avec la complicité des 72 autres compirateurs.

Ainsi fait, le coffre fut jetté dans le Nil.

72 ans est le temps que met la terre pour faire un degrés de chacun des trente arcs, que forment chaque constellations de la voùte céleste.

Les douze ères zodiacales, les douze contellations, occupent les 360° du ciel.

La grande rotation du système solaire appellé le cycle cosmique s’effectue en 25 920 ans.

Ainsi selon la légende le coffre contenant Osiris échoue sur la côte du liban s’accrocha au branche d’un Tamaris, et fut  transformé en un bel arbre avec Osiris à l’intérieur.

Un si bel arbre, que le seigneur des lieux le trouvant si beau le fit couper pour en faire une colonne dans son palais.

Aprés une trés longue recherche Isis retrouve enfin Osiris, et le ramène en Egypte.

Seth, fou d’une rage destructrice fit couper le corps d’Osiris en 14 morceaux pour le disséminer dans toute l’égypte.

Isis ne se voue pas vaincu et repars à la recherche de chacun des morceaux, mais elle n’en retrouvera que 13.

Le quatorzième morceau manquant fut les organes reproducteur d’Osiris.

pt20388

C’est par le battement de ses ailes qu’Isis rendit le souffle de vie à Osiris, après avoir rassemblé le corps démembré aidé de Hator, elle deviendra ainsi, déesse des morts et des obsèques.

Mais ainsi elle fut déjà si heureuse d’être enfin réuni avec son époux qu’elle s’imprégna si fort de leur union, qu’elle tomba enceinte… aujourd’hui ce phénomène s’appelle le syndrome de la vierge Marie… il aurait pu être le syndrome de la déesse Isis, il se révèle comme mystérieux au regard du corps médical, des femmes capable par volonté d’enfanter de créer des éléments composants de l’enfant au coeur de leur utérus, ainsi on observe des cheveux, des os, des dents, et épiderme, dé-s-assemblés, il n’a pas été prouvé que cette naissance est pu avoir de terme, mais aucune de ses femmes ayant été examiné n’était vierges.

Ainsi naquit Horus.

Isis, comme la mère d’Horus, était par l’extension considérée comme la mère et protectrice des pharaons.

180pxegyptelouvre0291.jpg 

Isis donnant le sein à son fils Horus

et une vierge à l’enfant datant du moyen âge

Le rapport entre Isis et Horus devrait aussi influencer la conception Chrétienne du rapport entre Marie et l’enfant en bas âge Jésus Christ. La description de la tenue assise ou l’allaitement l’enfant Horus est peut-être à l’origine de l’iconographie de Marie et Jésus. 

En lien avec Hathor (déesse de fertilité, des femmes et des accouchements) est la fille de Nout et Rê. Au début de la mythologie égyptienne, elle était la mère du dieu de ciel Horus, mais ne semblait être que sa mère nourrissière plus tard elle fut remplacée par Isis. 

Horus Dieu du ciel déposé dans un panier d’osier entre les roseaux c’est Hathor déesse à tête de vache qui veillera sur lui, toute sa légende est orienté sur sa vengeance contre Seth meurtrier de son père Osiris. 

Horus représente également, la fin du cycle de réincarnation, ayant atteind un niveau de sagesse suffisant, et ne plus jamais perdre la conscience de ses ve antérieurs.

Ce mythe est la représentation de l’être dans son évolution, qui a la capacité et la volonté d’être guidé et celle de travailler, guidé par sa sagesse, et son intuition, ainsi au plus fort de sa conscience, il atteint une sagesse inébranlable.

 A l’origine nous avons le mythe du trio « Horus, Isis, Osiris », nous évoquons nous catholiques « Jésus , Marie, Joseph » 

A vous complétez ma recherche si vous le souhaitez…  

Gwemaline…par recherches et regroupements

( 2 avril, 2007 )

« Divinités Egyptienne »

Amon ou Ammon: principal dieu de Thèbes, fécond, assimilé, plus tard, à Rê (Amon-Rê).
Anubis: dieu à tête de chacal qui introduit les morts dans l’au-delà.
Apis: dieu à l’apparence d’un taureau, incarnation successive de Ptah et d’Osiris.
Aton: dieu représentant le disque solaire, adoré par Aménophis IV Akhenaton. Son culte préfigure le monothéisme.
Bastet: déesse à tête de lion ou de chat.
Bès: génie du Plaisir, protecteur des femmes en couches et des nouveau-nés. On le représente par un nain.
Chou: dieu de l’Atmosphère, se trouvant entre Geb et Nout.
Edjo: déesse cobra, protégeant les pharaons, représentée par le diadème royal.
Geb: dieu de la Terre.
Hathor: déesse à tête de vache, divinité de la Joie et de l’Amour. On la représente parfois par une femme.
Horus: fils d’Isis et Osiris, dieu faucon. Il cherche à venger Osiris, tué par Seth puis ressuscité par Isis.
Imhotep: médecin et architecte considéré comme un dieu guérisseur.
Isis: mère d’Horus, soeur et épouse d’Osiris, type de la mère et de l’épouse idéale.
Khepri: dieu scarabée, créateur, assimilé à Rê.
Maet: déesse de la Vérité, de l’Ordre et de la Justice.
Nekhbet: déesse vautour, apparaissant parfois en compagnie d’Edjo sur le diadème royal.
Nephthys: soeur d’Isis.
Nout: déesse du Ciel qui arque son corps au-dessus de Geb.
Osiris: père d’Horus, frère et époux d’Isis. Dieu du Bien, de la Végétation, des Crues et de la Vie Éternelle. Il fut assassiné par son frère, Seth, puis ressuscité par Isis.
Osiris-Apis: dieu des Morts, combinaison d’Apis et d’Osiris.
Ptah: dieu créateur représenté dans un linceul, adoré à Memphis. C’est le patron des artisans. Il se manifeste par le taureau Apis.
Ptah-Soker: association de deux dieux créateurs.
ou Râ: dieu-soleil d’Héliopolis, à tête de faucon, créateur suprême. On le combine aussi à d’autres dieux (cf. Amon-Rê, qu’on représente parfois par un bélier).
Rê-Harakhtes: dieu faucon, combinaison de Rê et d’Horus.
Sakhmet: déesse lionne, de la Chaleur et des Epidémies, épouse de Ptah. Elle élimine les ennemis de Rê.
Seth: dieu de la Violence et du Mal, assassin d’Osiris, son frère.
Sobek: dieu crocodile.
Taoueret: déesse de la Fécondité, représentée par un hippopotame.
Thot: dieu du Savoir, inventeur des formules magiques et de l’écriture. Homme à tête d’Ibis (parfois à tête de chien).

( 1 avril, 2007 )

‘Illustrations »

  24.jpg     19.jpg              

   3dcour11600.jpg      18.jpg

 

   17.jpg    egy66.jpg

( 1 avril, 2007 )

« Représentation théatrale d’Isis »

isisgoddess.jpg

 

MERCI POUR TON COMMENTAIRE YANN

( 1 avril, 2007 )

Protégé : « être deux »

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publié dans L'EPOUSE par
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.
12
« Page Précédente
|